LES COULEURS DU SAPHIR

Toutes les variétés de corindon qui ne sont pas rouges sont placées dans la catégorie saphir, y compris le leuco-saphir, incolore, et le padparadscha, d’une incroyable teinte entre le rose et l’orangé : son nom vient d’un mot sanskrit qui signifie fleur de lotus…
Le saphir bleu est le plus connu. Bleu clair, bleu gris, bleu foncé, toutes les nuances sont possibles. Le Bleu royal et le Bleu cornflower ont une teinte profonde et sont très prisés.
Le saphir rose va du pastel au rose vif, et ceux qui ont le plus de valeur sont ceux qui tirent le moins vers le violet.
Le saphir jaune n’est pas le plus recherché car il est souvent moins brillant et clair que les autres.
Les saphirs verts ne sont pas non plus très appréciés, leur couleur étant moins jolie que celle d’autres gemmes vertes.
Les saphirs orangés sont très rares, et il faut prendre garde : la plupart de ceux que l’on trouve sur le marché sont des pierres teintées, à moins d’avoir un certificat adéquat.
Les saphirs d’un violet vif sont très recherchés car ils sont rares, surtout en grandes dimensions.

bague saphirbague saphir

PRINCIPAUX GISEMENTS DE SAPHIRS

Le saphir se forme soit dans les roches magmatiques, soit dans les zones frontières entre les pegmatites (principaux constituants du manteau terrestre) et les roches adjacentes, soit enfin dans des roches métamorphiques comme le gneiss et les micaschistes. On peut trouver dans les alluvions des saphirs ayant résisté à l’érosion des roches qui les abritaient.
Le saphir est plus fréquent que son jumeau le rubis. On en trouve un peu partout dans le monde, comme par exemple en Australie, au Brésil, à Madagascar. Les plus importants gisements, et ceux qui renferment les plus belles pierres sont généralement en Asie : les mines du Cachemire, en Inde, au Sri Lanka où l’on produit le cornflower (couleur de bleuet), dans les mines de Mogok en Birmanie…

boucles d'oreilles saphirboucles d’oreilles saphir

LES CONSEILS DE NOTRE GEMMOLOGUE : COMMENT CHOISIR SON SAPHIR ?

Pour bien choisir son saphir, il faut être à attentif à plusieurs critères :
– La couleur : le saphir doit être d’un beau bleu intense et profond, sans être trop foncé car cela diminuerait sa transparence. Il faut également savoir que les saphirs perdent un peu de leur éclat sous une lampe à incandescence, tandis qu’ils révèlent tout leur éclat à la lumière du soleil.
– Transparence : les saphirs ont généralement moins d’inclusions que les rubis. Il vaut mieux préférer une pierre à la grande clarté, même si un léger voile, que l’on appelle la « soie », peut avoir son charme.
– la Taille : elle est difficile car le saphir brut est rarement homogène. Le lapidaire doit donc décider dans quelle partie il va tailler la gemme pour qu’elle soit la plus belle. La taille ovale ou la taille coussin révèlent tout l’éclat du saphir, mais on trouve aussi des cœurs, des poires, des ronds…

Les saphirs sont souvent chauffés à 1300 degrés pour intensifier leur couleur et atténuer la visibilité des inclusions.

MÉTAUX FRÉQUEMMENT ASSOCIÉS AU SAPHIR EN JOAILLERIE

On trouve la plupart du temps des montures en or jaune, rose ou blanc pour le saphir, ou bien en argent.

HISTOIRES ET LÉGENDES AUTOUR DU SAPHIR

Le mot saphir viendrait de l’hébreu sappir, qui signifie « la chose la plus belle ». Ce mot trouverait ses racines dans le sanskrit « sauriratna », en passant par le chaldéen, le grec puis le latin « sapphirus ».

Le saphir a parfois été confondu avec le lapis-lazuli. Ainsi, certains pensent que les Tables de la Loi reçues par Moïse sur le Mont Sinaï étaient en saphir, d’autres en lapis-lazuli. Cette dernière roche était parfois appelée saphir en Europe, jusqu’au XIIe siècle.
Les Egyptiens associaient le saphir avec la vérité et la justice.
Charlemagne portait des bijoux saphir qui lui avait été offerts par un calife au IXe siècle. En or filigrané et orné de pierres précieuses, il s’est vu ajouter au XIXe siècle un gros saphir en cabochon à travers lequel on distingue ce qui est considéré comme un fragment de la Vraie Croix. Ce trésor de la cathédrale de Reims est conservé au Palais de Tau.
A partir du XIIIe siècle, sur décision du pape Innocent III, les cardinaux de l’église catholique se mirent à porter une bague avec un saphir à la main droite, celle qui fait le geste de bénédiction.

pendentif saphirpendentif saphir

VERTUS ET BIENFAITS DU SAPHIR

Le saphir aurait des vertus tant sur le plan physique que spirituel.
Il renforcerait la vue, lutterait contre la fièvre et arrêterait les saignements de nez si on l’applique contre le front. Il aurait une action bénéfique sur les cheveux, la peau et les ongles, luttant contre la calvitie par exemple.
Il aiderait à soigner les problèmes d’origine nerveuse, les rhumatismes, la goutte, les douleurs articulaires.
D’un point de vue psychique, il symbolise l’honnêteté, la vérité, la fidélité. Il aiderait son porteur à bien mener ses méditations, à s’élever sur le plan spirituel. La sainte médiévale Hildegarde de Bingen affirmait qu’en le léchant fréquemment, on pouvait devenir plus intelligent !

CORRESPONDANCES ASTROLOGIQUES DU SAPHIR

Le saphir bleu est surtout lié au signe de la Balance, par sa couleur de nuit qui évoque l’équinoxe d’automne. D’autres l’associent au Taureau, qu’il aiderait à se mettre en accord avec lui-même et à écouter son intuition. En astrologie chinoise, il est associé au Tigre et porte parfois le nom de Troisième Œil, pour sa capacité à accroître l’intuition, comme pour le Taureau. Le saphir est la pierre de naissance des enfants de septembre. Les noces de saphir correspondent au 16e anniversaire de mariage.

2 résultats affichés